sustainability


On dit souvent que la mode est la deuxième industrie la plus polluante dans le monde.
La fabrication de tissus utilise de l’eau, de l’énergie, des produits chimiques et
d’autres ressources auxquelles la plupart des gens ne pensent pas ou ne voient jamais.
Il ne fait aucun doute que l’industrie de la mode est un contributeur majeur à la crise
climatique.

Nous pensons que la connaissance est synonyme de pouvoir, cependant La Pure n’entre
pas dans un discours moralisateur. Chacun prend son temps pour agir et découvrir
comment vivre au mieux dans notre monde.

Aussi nous souhaitons voir apparaître dans les prochaines années de plus en plus de
magasins de seconde main sur Lyon !

L’EAU

Nous savons tous que le monde est confronté à une pénurie extrême d’eau douce –
beaucoup n’ont pas accès à l’eau potable. La mode est le deuxième plus grand
consommateur et pollueur d’eau en raison du traitement des matières premières, de la
quantité d’eau utilisée pour fabriquer des vêtements et les microfibres que les synthétiques
rejettent.

POLLUTION DE L’EAU

Une fois l’eau utilisée dans le processus de fabrication, cette eau souvent polluée est
ensuite renvoyée dans nos rivières, lacs et océans. La Banque mondiale estime que près
de 20 % de la pollution industrielle mondiale de l’eau provient du traitement et de la
teinture des textiles.

CHANGEMENT CLIMATIQUE

Contrairement à ce que disent certains de ces fous, nous pensons que le changement
climatique est réel et que la mode ne l’améliore pas. De la culture de fibres textiles au
déplacement de tissus à travers le monde, la fabrication de vêtements alimente
malheureusement cette crise climatique mondiale.

ÉMISSIONS DE PRODUCTION

Les processus de production émettent du CO2 et d’autres gaz à effet de serre qui polluent
notre atmosphère et contribuent au changement climatique. La production de vêtements
représente 10 % des émissions de carbone de l’humanité.

Par exemple, le coton, le cuir et d’autres matières premières conventionnels cultivés dans
les exploitations agricoles industrielles créent d’énormes empreintes énergétiques. De
plus, le polyester, le nylon et d’autres matériaux à base de pétrole émettent des composés
organiques volatils (COV) nocifs et de l’oxyde nitreux, un gaz à effet de serre presque 300
fois plus puissant que le CO2.

NEWSLETTER LA PURE
Inscrivez-vous à la newsletter La Pure
pour connaître notre actualité, les arrivages de prêt-à-porter,
La Pure Home & Upcycled ainsi que les promotions web et boutique.
On ne vous écrira qu’une fois par mois c’est promis.
Il vous suffira de nous demander pour vous désinscrire.